Inauguration du BTS ATI

Le recteur Thierry Terret était présent mercredi 26 novembre au lycée professionnel Amiral Lacaze, pour l'inauguration du BTS ATI, organisée par les 15 étudiants de cette section de technicien supérieur, la première formation post-bac de l'établissement.

La première promotion du BTS Assistant technique d'ingénieur (ATI) a ouvert ses portes au LP Amiral Lacaze à Saint-Denis à la rentrée. Elle est constituée de 15 étudiants, dont 4 filles.

L'un des premiers projets qui leur a été confié par l'équipe enseignante, était l'organisation de la journée d'inauguration de leur section : présentation de la formation, démonstration de leurs savoir-faire, visite des ateliers.

Le BTS ATI forme des techniciens polyvalents, avec une culture et des compétences techniques étendues, le sens de la communication, l'organisation de projets et la réalisation d'études.

Les étudiants inscrits cette année ont des profils très variés (7 bac pro, 5 bac technologiques STI2D, ou ont passé une année à l'université). Cette hétérogénéité est pour l'équipe enseignante un atout qui permet d'enrichir le travail en équipe, chacun ayant un point fort.

À noter que tous ces jeunes bénéficient d'un tutorat, mis en place une semaine après la rentrée : chaque semaine, l'étudiant fait le point avec son tuteur, l'objectif étant de détecter les éventuelles difficultés et d'y remédier grâce au dispositif d'accompagnement personnalisé (2h le mercredi, avec les bilans mis en ligne pour être consultables par toute l'équipe pédagogique).

Après le BTS, ils entreront dans la vie active, à moins d'opter, comme certains d'entre eux, pour une poursuite d'études en licence professionnelle, CPGE prépa technologie industrielle, en école d'ingénieurs, IUP, IUT ou formation complémentaire en un an.

L'objectif pour le lycée professionnel Amiral Lacaze, qui accueille cette année 350 élèves, est de rendre l'établissement plus attractif, notamment pour les filles, tout en répondant aux besoins du tissu économique local.

Le projet de mettre en place cette poursuite d'études post-bac a été bâti avec les inspecteurs de spécialité du rectorat, la Région et les entreprises. Il a été porté par un enseignant de génie mécanique Maintenance, Jimmy Kichenama, soutenu par l'équipe de direction du LP et le chef des travaux Matthieu Moreau. 

Ce BTS ATI est le deuxième proposé dans l'académie, après celui du lycée Roland Garros au Tampon.